Le Phosphate dans les piscines

Le phosphate sera toujours présent dans les eaux de piscines, quoique, seule une présence excessive aura un effet sur ces dernières et mènera à des proliférations algales dont le résultat visible sera un changement de couleur, du bleu au vert.

Article publié dans la page web Palintest – 13/05/2019

Comment le phosphate se retrouve-t-il dans l’eau de votre piscine ?

On sous-entend très souvent que seules les eaux de pluies seraient à l’origine de la présence de phosphate dans les piscines, chose qui est une conception erronée, quoique les eaux de pluies ont un effet sur les eaux de piscine en raison de leur ruissellement en surface. En fait, la plus grande source de phosphate dans les eaux de piscine est le baigneur, le phosphate étant présent dans de nombreux produits cosmétiques tels que les lotions, shampooings et produits de maquillage, en plus du sol et des feuilles.

Le phosphate est introduit dans l’eau par :

  • Des pluies, des systèmes de gicleurs ou des lavages de surface.
  • Des engrais de jardin lavés dans la piscine.
  • Du vent soufflant la saleté, les feuilles et les brindilles dans la piscine.
  • L’addition d’eau fraîche dans la piscine, l’eau potable contenant du phosphate.
  • L’utilisation de produits de piscines chimiques contenant du Phosphate trisodique.
  • Des baigneurs ayant des produits cosmétiques sur leur peau.

Qu’est-ce que le phosphate fait à votre eau de piscine ?

Des niveaux élevés de phosphate fournissent des nutriments contribuant à la pousse d’algues. Des niveaux d’orthophosphates (forme de phosphate la plus simple et consommé par les algues) supérieur à 200 ppb rendront les algues résistantes aux désinfectants, produisant ainsi une floraison algale.

Les résultats d’une forte présence de phosphate et donc d’algues seront :

  • Un déséquilibre de la chimie de l’eau.
  • Eau verte et trouble.
  • Débris de couleur vert /moutarde.
  • Surfaces visqueuses et glissantes.
  • Utilisation excessive de produits chimiques.

Soyez proactif!
Le phosphate se retrouve inévitablement dans les eaux de piscine, mais leur taux de présence peut être contrôlé et limité en :

  1. Retirant les feuilles et autres matières organiques de l’eau le plutôt que possible.
  2. Nettoyant régulièrement les filtres et pompes.
  3. Aspirant régulièrement le fond de la piscine.
  4. Restant vigilant sur la teneur en phosphate des nettoyants et des produits chimiques utilisés autour de la piscine.
  5. Mettant en place un système pour empêcher que l’eau de drainage des plantes ou de la pelouse entre dans la piscine.

Ces étapes vos aideront à garder un faible taux de phosphate!

Pour minimiser la floraison des algues nous recommandons de :

      • Maintenir un niveau de désinfection adéquat.
      • Maintenir un niveau de pH adéquat.
      • Faire des tests réguliers de phosphate.
      • Avoir un système de filtration adéquat.

Des tests réguliers de phosphate sont recommandés, en particulier pour les piscines extérieures ou les zones riches en phosphate. Il est important de prendre en considération le nombre de nageurs, l’emplacement de la piscine (externe ou interne) et le taux de phosphate dans l’eau de source lors du choix de la fréquence de test.

Protégez votre clientèle!

  • Des tests réguliers de phosphate sont essentiels pour s’assurer de la propreté et qualité des eaux de piscine. Les tests de phosphate peuvent être effectués par la technologie visuelle (kits comparateur) ou la technologie numérique (photomètres).
  • Le dernier produit pour Piscines et Spa, le Pooltest 10 de Palintest inclus la mesure de Phosphate, couvrant ainsi tous les paramètres clés pour le contrôle des eaux de piscine, de manière rapide et précise.

Êtes-vous intéressé? Cliquez et visitez notre section dédiée à Palintest

Laisser un commentaire